Jean-Michel SAIVE

Le 1er forum consacré à notre Jean-Mi national
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une intéressante interview de Mister WANG...

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathalie
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 161
Localisation : Laneffe, province de Namur, Belgique
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Une intéressante interview de Mister WANG...   Jeu 30 Juin à 12:21

"Je suis toujours Chinois ",
interview de l'entraîneur de l'équipe nationale belge de tennis de table

--------------------------------------------------------------------------------

cri
F : Comme tout le monde le sait, la Chine est un pays puissant en tennis de table. Ainsi beaucoup d'entraîneurs et de joueurs sont invités à aller travailler dans des pays étrangers. Wang Dayong est l'un d'entre eux. Wang est maintenant l'entraîneur à vie de l'équipe nationale belge.

M : Du joueur à l'entraîneur de l'équipe de Beijing, de l'Afrique à l'Amérique du Sud en passant par la Belgique, il laisse ses traces un peu partout dans le monde. Récemment, nous avons eu la chance d'interviewer cet homme légendaire, Wang Dayong. Écoutons ensemble la voix du c?ur de ce travailleur qui est déjà depuis longtemps loin, loin de chez lui.

F : Wang Dayong est l'un des plus vieux entraîneurs travaillant à l'étranger. Il a 57 ans cette année, mais fait beaucoup plus jeune que son âge. Wang est originaire de Tianjin et un ancien joueur de l'équipe de tennis de table de Beijing. Après avoir pris sa retraite en 1973, il prend la charge d'entraîneur de l'équipe de Beiijng, la capitale. C'est à ce moment-là qu'il commence à vouloir aider les pays étrangers dans le domaine du tennis de table.

M : En 1973, Wang est envoyé en Somalie, le temps du séjour était fixé à un an. Mais comme il a bien travaillé et que la fille du président de la Somalie adorait le tennis de table, Wang a ainsi établi un contact étroit avec le président somalienn,. et a donc continué à travailler là-bas encore deux ans. En 1979, Wang est envoyé au Chili. Depuis les gens de là-bas disent que les Chinois ont poussé le ping-pong chilien 10 ans en avant.

F : En 1986, Wang et l'entaîneur Qin Huaiguang établissent un « Centre de Communication internationale du tennis de table » en vue de promouvoir davantage la popularisation et le développement de ce sport dans le monde. Ecoutons-le :

M : « Comme nous avons entraîné dans pas mal de pays étrangers, nous pensions établir un centre de communication en Chine, pour promouvoir davantage la popularisation et le développement de ce sport. Beaucoup de joueurs et d'entraîneurs venant d'une quarantaine de pays y ont participé, et quelques'uns d'entre eux ont adopté nos méthodes d'entraînement. »

F : A ce moment-là, la Belgique, les Etats-Unis, l'Angleterre et beaucoup d'autre pays ont successivement invité Wang à venir entraîner leurs joueurs. Il a finalement choisi d'être l'entraîneur principal de l'équipe nationale de Belgique. En 1989, Wang s'installe en Belgique. Au commencement, beaucoup de belges estiment qu'il y a une grande différence entre l'occident et l'orient : idées, cultures, environnements de vie. Tout cela est très difficile à fusionner. Quelques médias ayant de forts préjugés envers la Chine ont même indiqué qu'un « entraîneur chinois ne pouvait pas diriger des joueurs européens, et que les Chinois ne pourraient qu'entraîner des Chinois. » Face à ces commentaires, Wang a su garder sa confiance, il se rappelle :

M : « C'était assez difficile pour moi au début, mais le développement était la raison de ma présence là-bas. J'ai donc pensé qu'on me ferait confiance si j'obtenais des résultats. »

F : Au début quand il a pris la succession de l'équipe belge de ping-pong, celle-ci n'était qu'une équipe de second ordre. Grâce à Wang, le niveau de l'équipe masculine de tennis de table belge s'est rapidement élevé. Deux ans après, cette équipe est devenue l'une des meilleures équipes d'Europe. L'équipe masculine belge a remporté deux fois la Coupe européenne par équipe et a gagné la médaille d'argent aux 46èmes Championnats du monde de tennis de table par équipes.

M : M.Wang Dayong est devenu célèbre en Belgique. Après les 46èmes championnats, son altesse sérénissime le roi de Belgique lui a spécialement donné audience au palais impérial de Bruxelles, et lui a témoigné toute son estime quant à la grande contribution apportée au développement du tennis de table belge. L'ancien ambassadeur chinois en Belgique Song Mingjiang a même déclaré un jour que Wang Dayong était l'ambassadeur culturel, et que son travail était aussi important.

F : Les frères Saive (Jean-Michel Saive et son frère cadet Philippes Saive) ont été formés par Wang. Jean-Michel Saive est devenu champion d'Europe du simple messieurs et a obtenu la médaille d'argent aux championnats du monde également en simple messieurs. Jean-Michel Saive a sincèrement apprécié tant les qualités techniques que les qualités morales de son vieil entraineur M.Wang.

(cri)

Lien:
http://fr.chinabroadcast.cn/1/2005/06/30/55@71883.htm

_________________
TCHO!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une intéressante interview de Mister WANG...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une organisation intéressante(Pv Zunder D taker)
» Enfin une petite occupation intéressante [Libre]
» Description d'Oak Town
» [UN ARTICLE DE PRESSE] Les univers parallèles, une théorie intéressante !
» Une jument plutôt intéressante...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jean-Michel SAIVE :: Equipe nationale-
Sauter vers: